NOTRE HISTOIRE  
 

  Histoire de la volaille de Licques  

 

   Ce sont les moines prémontrés de l’Abbaye de Licques qui ont introduit les dindes à Licques au cours du XVIIème siècle. De l’abbaye il ne reste que l’abbatiale mais les dindes elles sont toujours là.

L’histoire des volailles de Licques c’est l’histoire de trois structures indépendantes la coopérative des éleveurs de Licques, la coopérative des éleveurs de Bellebrune et la SICA Licques Volailles.

   Dans les années 1960, deux éleveurs MM SAINT-MAXENT et LELEU se battent pour une dinde de qualité face au développement de l’industrialisation, la dinde de Licques est née. Elle est produite exclusivement pour les fêtes de fin d’année, des tueries sont installées au village pendant quinze jours.

   En 1978, les éleveurs se lancent dans la production de poulet appliquant les mêmes méthodes rigoureuses que pour la dinde.

La Dinde de Licques obtient le label rouge en 1979.

   En 1980, une scission entre les éleveurs intervient séparant les partisans de l’abattoir de Licques et ceux de Bellebrune. Dès lors, les deux productions ont fonctionné indépendamment et ont progressé chacune de leur côté. Ainsi, Bellebrune obtient le label rouge pour le poulet fermier en 1985 , Licques l’obtiendra en 1987. Licques créé un chapon en 1985 et une poularde en 1987. C’est à cette même époque que les éleveurs de Licques se constituent en SA Coopérative, le Groupement des Producteurs de Volailles de Licques est né.

   En 1988, face aux exigences du marché les éleveurs de Licques et de Bellebrune ont trouvé un terrain d’entente. Ils fondent la SICA Licques Volailles, cette société d’intérêt collectif agricole permet de commercialiser les produits de Bellebrune et de Licques sous une même marque : Licques Volailles.

Afin de répondre aux normes communautaires l’abattoir de Belle brune a été modernisé et le GPVL s’est muni d’un outil de production moderne avec la construction du nouvel abattoir de Licques en 1995.

   Au cours des années 1990, face à la tendance du marché vers la consommation de produits élaborés au détriment des produits basiques, l’entreprise a cherché à développer des productions à plus forte valeur ajoutée répondant mieux à la tendance du marché. Une unité d’élaboration de plats cuisinés à donc été aménagée au sein de l’abattoir de Licques.

 

   Aujourd'hui Licques Volailles engage un travail de fond sur son image et lance un projet touristique d’envergure en ouvrant les portes des élevages et de l’abattoir de Licques au grand public



Qui sommes nous ? -  Plan du site -  Mentions légales
Création de Site Internet COTEO